Quelles alternatives aux écrans?

Photo by Alex Haney on Unsplash

[Primaire] [Collège]

Avant de commencer la lecture de cet article, je vous recommande chaudement le visionnage de la conférence TV Lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision donnée par Michel Desmurget, l’auteur du livre au titre homonyme.

Que peut-on y retenir d’essentiel?

La télévision et les écrans de manière générale (smartphone, tablette, ordinateur), captent notre attention et sapent nos capacités de concentration, sans compter le temps qu’ils nous volent.

Loin de moi l’idée de bannir la technologie, je l’utilise et la trouve merveilleuse pour de multiples raisons, notamment celle d’acquérir de nouvelles connaissances. Mais elle doit être à notre service, et non le contraire, si nous voulons en tirer des bénéfices.

Dans ma pratique du soutien scolaire à domicile, j’attache une grande importance à l’attention et la concentration, deux conditions sine qua non au phénomène d’apprentissage. Sans elles, rien ne rentre dans le “milieu intérieur” de mes élèves, ou alors au prix d’efforts inefficaces les privant du plaisir d’apprendre.

“Milieu intérieur” ? Rendez-vous sur l’article Que signifie vraiment APPRENDRE? pour en saisir le sens.

Faut-il interdire les écrans?


Il ne me semble pas judicieux d’interdire l’accès aux écrans aux enfants et adolescents, ceci pour plusieurs raisons :

  • Les adultes sont eux-mêmes consommateurs de technologie. Dès lors, comment interdire une chose que les adultes font? Les enfants ne se priveront pas de pointer cette apparente contradiction.
  • La coercition est un choix éducatif peu efficient.
  • Si les relations parents/enfant sont déjà minées par des conflits, l’interdiction des écrans deviendra un terrain de rébellion pour ces jeunes : “Plus c’est interdit, plus j’y vais!”.
  • J’ai été témoin de conflits voire de drames familiaux, lorsque des parents bien intentionnés ont fait la tentative de sevrer leur enfant des jeux vidéos.

Parler d’addiction n’est hélas pas exagéré dans ces situations. Preuve en est faite de voir fleurir dans les centres hospitaliers des unités de désintoxication à la technologie pour jeunes et moins jeunes.

Quelles alternatives pour les parents?


Plutôt que d’interdire l’utilisation massive des écrans, attirer l’attention sur d’autres activités permettra d’arriver à nos fins.

De l’observation des familles que je suis ou que j’ai suivies, voici les cinq alternatives retenues :

  • Proposer des jeux de société : soit des jeux pratiqués en famille, soit des jeux pratiqués seul. Je constate à quel point certains jeux de logique captent l’attention de mes élèves en début de séance.
  • Inviter à des activités culinaires. La préparation d’un gâteau au chocolat fera oublier la dernière saison de Fortnite.
  • Attirer leur attention vers le bricolage ou les loisirs créatifs. Les enfants adorent créer avec leurs mains.
  • Proposer des activités de plein air : promenade à pied ou à vélo, sports, jeux d’extérieur, jardinage. Activités qui sont parfois l’occasion d’apprendre en s’amusant.
  • Discuter tout simplement. Le debriefing du soir pourra remplacer avantageusement une partie de Minecraft.

En résumé

Éviter d’interdire de manière frontale l’accès aux écrans.

Attirer l’attention de votre enfant ou adolescent vers des activités telles que :

– jeux de société
– cuisine
– bricolage, loisirs créatifs
– activités de plein air
– jardinage
– discussion

Partagez en commentaire vos astuces et victoires pour réduire la consommation d’écrans de votre enfant, je serai ravie de vous lire.

Bon apprentissage à tous !

Marie Génoist

Pour approfondir le sujet, je vous recommande la lecture du livre de Michel Desmurget, docteur en neurosciences cognitives :
TV lobotomie : La vérité scientifique sur les effets de la télévision, Poche J’AI LU, 2013, environ 7,90 €.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Quelles alternatives aux écrans?

  1. Article super pertinent. Je suis relativement d’accord même si je suis moi même une grande accroc des écrans. Malgré tout je me demande si ça n’a pas contribué à mes problèmes de vue.

    1. Merci Maëva.
      C’est possible pour ta vue. Si tu veux contrer les effets des écrans, tu peux pratiquer la gymnastique des yeux : va dans la nature ou un lieu extérieur avec une vue dégagée, et fixe des points à différentes distances (du plus près au plus loin), et pour chaque point attends que tes yeux s’accommodent. Fais cet exercice régulièrement et tu verras possiblement ta vue s’améliorer. Pour moi, ça fonctionne très bien, car je suis aussi une grande consommatrice d’écran, notamment pour le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *